mercredi 15 mai 2013

Bavella

Lors d'un séjour en Corse, nous étions en famille et nous sommes allés de porto Vecchio d'abord à L'Ospédale, puis en continuant notre route vers Zonza au pied des Aiguilles de Bavella.
Lors de cette sortie une chanson de J Brel m'a accompagné, elle disait :

                           "Regarde bien petit, regarde bien sur la plaine là-bas,
                                    au hauteur des roseaux entre ciel et moulins
                                   y' a un homme qui vient que je ne connais pas,
                                          Regarde bien petit, regarde bien………"

Avec mon fils à coté de moi en regardant les aiguilles de Bavella ce texte s'est imposé à moi :



" La chanson disait:
“Regarde bien, petit, regarde bien…”
le visage des hommes gravés dans cette pierre
ils disent le travail, la peine, la sueur
ils disent aussi leur crainte, ils disent aussi les guerres
qu’ils ont fait contre eux même pour maîtriser la peur.
Leurs visages de pierre gravés sur ces flancs là
c’est la grande force des aiguilles de Bavella……"




Extrait  "Les Jours parallèles"
©HG Amiot