samedi 7 mars 2015

Extrait du recueil en préparation: Ton Absence 




J'ai écrit tous ces textes au long de la maladie de Chantal





Le tropique du cancer


Je n'irai pas voir les oiseaux, ils sont partis
Les goélands, je reste face à la mer 
Dans les embruns s'écument des rouleaux de vie
Et les oiseaux t'emportent au tropique du Cancer.

Mon amour, tu t'en vas, mon amour tu reviens,
Les vagues, sur le sable, ont dessiné les rides
qui se portent à mon front, un voilier se retient
de brûler l'horizon, trou béant vers le vide

Sous la plage mouvante, le sable s'amollit,
Tes lèvres se posent où se posent les miennes
Je tiens encore ta main qui s’accroche à la vie .

Je regarde aux nuages un vol d'oiseaux, et puis
le soleil qui se couche, l'horizon sur la mer
repousse à l'infini les tropiques du cancer. 



HG Amiot
extrait de "Ton absence"
Mars 2015