lundi 19 octobre 2015

La contre-allée


Il y a quelque temps déjà nous sommes allés Chantal et moi, faire quelques course à Paris, en sortant du petit restaurant de quartier nous avons marché un peu vers la voiture stationnée un peu plus loin. Chantal s'est rendue compte qu'elle agit oublié un foulard ou peut-être son petit pull bleu qu'elle mettait si souvent sur ses épaules. je l'ai attendue, c'est alors que je l'ai vu dans la contre-allée.

Nous sommes rentrés à la maison, j'ai écrit ce texte : La Contr'allée
Je vous invite à le (re) découvrir sur un fond musical de Domenico Curcio

Pour l'écouter rendez vous sur mon site hg-gamiot.fr
et cliquez sur l'onglet : la contr-allée


vendredi 16 octobre 2015

Automne

Voilà déjà l'automne les frimas et les brumes qui refroidissent les corps sans réchauffer les coeurs.




j'espère que mon livre "Ton Absence " sera publié en fin d'année  je vous préviendrai, cela semble en bonne voie et cela serait pour moi l'aboutissement d'une année terrible, de peine et de douleur, mais aussi l'aboutissement d'un ultime don que je me devais de lui faire, j'espère que le moment venu vous accueillerez ce recueil avec bienveillance.

Je vous livre un texte récent écrit le premier jour d'automne:


Les journées d'Automne

Tu entends, mon amour, cette journée d'automne
Le bruit du vent qui lève les feuilles mortes
Et les pas des chasseurs, des fusils qui résonnent
Devant le cri des biches que leurs faons nous apportent

Tu vois, mon amour, cette journée d'automne,
Les arbres aux feuilles rouges dans le soleil du soir ;
Les brumes du matin qui habillent les hommes
D'une vapeur légère de couleur blanc et noir

Tu sens, mon amour, tu sens cette journée d'automne
L'odeur des champignons et de la terre humide
qui monte de l'humus quand l'air devient liquide

Tu sais, mon amour, tu sais, cette journée d'automne
Je te la donne encore, avec les mêmes mots
Et toujours le même amour, je t'aime, à bientôt

Premier jour d'automne 2015

 Hga